Mondial 2022 : Le Qatar aurait fait espionner des personnalités célèbres

Istock / Illustration

Nouvelle polémique pour le Qatar. Alors que l’émirat, qui accueillera la Coupe du Monde dans quelques jours, est déjà la cible de nombreuses critiques, un autre scandale potentiel a été révélé dans les colonnes du quotidien britannique The Sunday Times. Selon nos confrères, qui ont publié leur enquête ce dimanche 6 novembre, Doha aurait fait espionner, par des hackeurs, de nombreuses personnalités, dans le cadre de l’organisation du prochain Mondial. Une cinquante de célébrités aurait fait l’objet d’une surveillance numérique. Des journalistes, avocats, et même l’ancien patron du foot européen Michel Platini feraient partie des victimes. Une sénatrice française qui avait accusé le Qatar de financer "le terrorisme islamique" serait également dans cette liste, rapporte le Parisien. La plupart des personnalités espionnées aurait tenu des positions plutôt critiques envers le Qatar et l’organisation de la Coupe du Monde, qui débutera le 20 novembre prochain.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi