Mondial-2022 : la participation de l'Equateur validée par le Tribunal arbitral du sport

© AFP

L'Equateur figurera bien dans le groupe A du Mondial-2022 (20 novembre-18 décembre) aux côtés du Qatar , le pays hôte, du Sénégal et des Pays-Bas. Le pays a eu gain de cause après les contestations du Chili et du Pérou.

Les deux pays contestaient la validité de la nationalité équatorienne de Byron Castillo, aligné lors des qualifications, en raison "d'innombrables preuves que le joueur est né en Colombie, dans la ville de Tumaco le 25 juillet 1995 et non le 10 novembre 1998 dans la ville équatorienne de Playas", selon la fédération chilienne.

>> LIRE AUSSIMondial 2022 : le Qatar aurait espionné des personnalités françaises comme Michel Platini

Saisi du TAS

Saisi début octobre, le TAS "a partiellement appuyé leur appel", indique la juridiction dans un communiqué, contredisant donc la Commission de recours de la Fifa, qui les avait déboutées en première instance en juin puis en appel mi-septembre.

Les trois arbitres se disent convaincus "que la date et le lieu de naissance" figurant sur le passeport de Byron Castillo sont "incorrects" et qu'il est bien né en Colombie en 1995, infligeant à ce titre à la Fédération équatorienne de football (FEF) une double sanction.

>> LIRE ÉGALEMENTCoupe du monde 2022 : fin des tests Covid avant le départ pour le Qatar

Byron Castillo éligible

L'instance devra s'acquitter dans les 30 jours de 100.000 francs suisses (100.650 euros) d'amende, et son équipe nationale entamera "avec 3 points de pénalité" la campagne qualificative p...


Lire la suite sur Europe1