Mondial 2022 : "On est là pour jouer au football", Mattéo Guendouzi répond à la ministre des Sports, qui invitait les Bleus à se positionner

Abaca

C’était une des interrogations qui taraudait les journalistes avant le début de ce Mondial : les joueurs vont-ils faire entendre leurs voix pour protester contre la tenue de la compétition au Qatar ? Si certains, comme les Allemands ce 23 novembre, ont décidé d’une action commune, les Français ne semblent pas déterminer à dénoncer la compétition. Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, avait pourtant invité les Bleus à prendre exemple sur la Nationalmannschaft. Elle a aussi dénoncé la décision de la FIFA d’interdire aux équipes d’arborer le brassard ‘One Love’, au micro de la chaîne Public Sénat, ce mercredi 23 novembre. "Je crois que la décision prise par la Fifa d’interdire ce brassard One Love n’a pas fini de faire couler de l’encre. Est-ce que j’aurais aimé qu’il y ait un espace de pleine liberté ? La réponse est clairement oui. Est-ce qu’il reste des espaces de liberté où notre équipe de France peut continuer à exprimer son engagement en faveur des droits humains ? La réponse est oui", avait-elle déclaré, dans des propos rapportés par nos confrères du Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi