Mondial 2022 au Qatar : Au milieu du désert, le robinet d'eau tiède coule toujours

Le journaliste iranien qui s'est fait remarquer ce lundi lors de la conférence de presse américaine - avant le match entre les deux pays qui s'annonce déjà électrique - aurait difficilement pu être plus offensif à l'encontre de Tyler Adams, le capitaine du Team USA. Une première fois : "Vous dites que vous supportez le peuple iranien, mais vous prononcez mal le nom de notre pays." Une deuxième fois : "Êtes-vous d'accord pour représenter un pays où il y a tant de discrimination envers les personnes noires au sein de ses propres frontières ?" Après s'être excusé pour la faute de prononciation, le milieu de terrain de Leeds a fait, avec classe, ce que Nicolas Pallois a aujourd'hui élevé au rang d'art :

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com