Mondial 2021 de handball : les Bleues affrontent la Norvège pour une finale de rêve

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Olivier Krumbholz
    Handballeur français

Le coup d'envoi sera donné à 17h30, dimanche, pour une finale opposant les Françaises aux Norvégiennes lors du Mondial-2021 de handball. "On les connaît très bien. C'est une équipe où il n'y a pas de remaniement. On va les étudier, mais je suis concentré sur notre capacité à mieux jouer" que lors de la demi-finale, explique le sélectionneur français Olivier Krumbholz.

Vers le doublé international ? 

Vendredi, la qualification a été arrachée de haute lutte contre le Danemark (23-22 en prenant l'avantage à moins de quatre minutes de la fin), "avec les tripes" comme l'a souligné la capitaine des Bleues Coralie Lassource, au terme du match le moins abouti de la compétition, de l'avis de l'ensemble des joueuses. "Si on ne retrouve pas de la qualité de jeu, ça va être très difficile. Si on joue comme on a joué [vendredi], on perdra contre la Norvège", reconnaît Olivier Krumbholz. Cette finale est l'occasion pour les Bleues de réaliser un exceptionnel doublé international quatre mois et demi après le sacre olympique, un exploit que seules les Danoises (1996) et les Norvégiennes (2008) sont parvenues à réaliser par le passé.

 

>> LIRE AUSSI - Mondial de hand féminin : les Bleues en demi-finale après leur victoire face à la Suède

Rentrer avec un joli cadeau sous le sapin 

A l'époque, il s'agissait d'un doublé JO-Euro, mais avec le décalage d'un an des Jeux de Tokyo en raison de la pandémie de Covid-19, c'est un enchaînement unique JO-Mondial qui s'offre aux joueuses d'Olivier Krum...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles