Mondial-2018: la France gère, la Belgique à la peine, les Pays-Bas en mauvaise posture

Mondial-2018: la France gère, la Belgique à la peine, les Pays-Bas en mauvaise posture

Paris (AFP) - La France a empoché une victoire sérieuse au Luxembourg (3-1) qui lui permet de rester en tête de sa poule de qualification au Mondial-2018, alors que la Belgique a sauvé sa peau de justesse contre la Grèce (1-1), contrairement aux Pays-Bas qui ont sombré en Bulgarie (2-0), samedi lors de la 5e journée.

.Gr.A: la France assure

Mission accomplie ! La France a rapporté les trois points de son court déplacement au Luxembourg (3-1) pour rester en tête de la poule A. Les Bleus ont tremblé trois minutes, le temps pour Antoine Griezmann (37) de leur redonner l'avantage sur penalty après l'égalisation d'Aurélien Joachim (34) déjà sur penalty. Olivier Giroud s'est illustré avec un doublé (28, 77).

Du trio de tête, les Pays-Bas sont les grands perdants. Les "Oranje" ont chuté en Bulgarie (2-0), décidément royale à Sofia (9 pts sur 9).

Le défenseur Matthijs De Ligt, devenu à 17 ans et 225 jours le plus jeune footballeur à jouer en sélection hollandaise depuis 1931, a été impliqué sur les deux buts de Spas Delev (5, 20) et a cédé sa place à la mi-temps.

Les Pays-Bas (7 pts) laissent la Suède, facile vainqueur du Bélarus (4-0), prendre seule la 2e place (10 pts), avant un alléchant choc contre la France (13 pts), le 9 juin à Solna.

.Gr.B: le Portugal aux trousses

Le Portugal ne lâche rien. Après leur faux départ en Suisse (2-0), les champions d'Europe en titre ont enchaîné un 4e succès consécutif, face à la Hongrie (3-0), pour rester en course pour la 1re place.

Le capitaine Cristiano Ronaldo a montré la voie en signant un doublé (36, 65), dont un superbe coup franc excentré à 25 mètres. Mais la Suisse reste trois points devant, en tête après son petit succès contre la Lettonie (1-0) à Genève.

Leur lutte promet d'être serrée jusqu'à leur face-à-face, lors de la dernière journée le 10 octobre.

A mille lieues de là, Andorre a empoché son premier point dans des éliminatoires à la Coupe du monde depuis 2005, contre les îles Féroé (0-0).

.Gr.H: la Belgique in extremis

La Belgique s'est fait peur. Sans Eden Hazard ni Kevin De Bruyne, blessés, les "Diables rouges" ont arraché le nul face à la Grèce qui a fini à neuf (1-1) pour garder de justesse la 1re place du groupe H.

Après l'ouverture du score grecque par Kostas Mitroglou (46), les Belges semblaient se diriger vers une défaite surprise jusqu'à l'égalisation de Romelu Lukaku (89).

Un but qui leur permet de garder leurs adversaires du soir à distance (13 pts contre 11). Mais les deux points laissés en route entretiennent les espoirs de retour de la Bosnie (3e, 10 pts), qui a atomisé Gibraltar (5-0).

Chypre et l'Estonie se sont neutralisés (0-0) dans la dernière rencontre.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages