Le monde de la nuit réclame le déconfinement du secteur : "Sauvons la fête, agissons!"

Voici la tribune des professionels du monde de la nuit : Aujourd'hui la vie nocturne reste un des derniers secteurs à être confiné et pour l'essentiel interdit de réouverture. La Fête est un écosystème pluriel, avec des producteurs, des artistes, des organisateurs de spectacles & de soirées, des festivals, des exploitants de lieux, des discothèques, des bars d'ambiance, etc. sans oublier tous les prestataires. Toute la chaîne de création, de production et de diffusion artistique de la Nuit et de la Fête est à l'arrêt.

Les dernières semaines ont montré des débordements dans l'espace public en Europe. Une intervention de plus des forces de l'ordre (comme à l'époque de la diabolisation de la techno) n'arrangera rien.

Face à une demande pressante des publics et de l'Etat pour "un été apprenant et culturel", nous revendiquons plutôt une approche pragmatique et bienveillante, collective et de réduction des risques, s'appuyant sur un partenariat dynamique avec l'ensemble des professionnels que nous fédérons. La France est une destination majeure dans le Monde grâce à son patrimoine historique, à ses paysages et à ses acteurs culturels et de la restauration.

Des événements de plein air pour sauver le lien social et la Fête

Nous appelons à la création d'un cadre de travail avec l'Etat et collectivites territoriales pour organiser des évènements de plein air dans les territoires, mettre en avant leurs atouts culturels et touristiques dans un environnement sécurisé. Un pôle de coordi...


Lire la suite sur LeJDD