Eurovision : l'artiste non binaire Nemo offre la victoire à la Suisse

Nemo a remporté dans la nuit de samedi à dimanche l'Eurovision avec "The Code", offrant à la Suisse sa troisième couronne dans le grand concours de la chanson – et devenant ainsi le premier artiste non binaire a être sacré dans la compétition. L'Israélienne Eden Golan, sifflée à plusieurs reprises par des opposants à la guerre à Gaza, est arrivée pour sa part en cinquième position avec 323 points pour sa chanson "Hurricane".

Une première dans l'histoire de l'Eurovision. L'artiste non binaire Nemo Mettler, 24 ans, a donné, dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12 mai en Suède, sa troisième couronne à la Suisse après avoir été sacré pour sa chanson très personnelle, intitulée "The Code".

"(La chanson) raconte le voyage que j'ai commencé en réalisant que je ne suis ni un homme ni une femme", a raconté Nemo. "Me trouver a été un processus long et souvent difficile pour moi. Mais rien ne vaut le sentiment de liberté que j'ai acquis en réalisant que je ne suis pas binaire."

"Je ne m'identifie pas en tant qu'homme ou femme. Je suis juste Nemo", avait révélé l'artiste en novembre sur Instagram.

Nemo dit sa préférence pour les pronoms neutres en anglais "they / them" ou "iel" en français : "J'aime penser au genre comme à une galaxie, m'imaginer comme une petite étoile, flottant quelque part à l'intérieur."

En 2020, Nemo a commencé à publier des chansons en anglais et à écrire et produire pour d'autres artistes.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Eurovision : avec Israël en finale, la guerre à Gaza s'invite au grand concours de la chanson
Eurovision : le candidat des Pays-Bas exclu après une plainte pour un "comportement inapproprié"
Des manifestants dénoncent la participation d'Israël à l'Eurovision, l'État hébreu qualifié