Tout le monde a son mot à dire (France 2) Sidonie Bonnec : "Ce prime-time est une consécration"

Cela fait déjà trois ans que vous présentez ce jeu avec Olivier Minne. Quel bilan en tirez-vous ?

Sidonie Bonnec : Tout le monde a son mot à dire est à l’antenne depuis 2017, le jeu s’est imposé peu à peu. Après des débuts modestes, nous réunissons aujourd’hui, quotidiennement, 1,5 million de Français. Un succès qui s’explique par la bonne humeur qui règne sur le plateau et l’opportunité donnée à chacun d’enrichir ses connaissances autour de la langue française.

Considérez-vous ce prime time comme une reconnaissance de votre travail ?

C’est une consécration. Cela prouve que France 2 est satisfaite de ce programme et que la chaîne s’engage à le faire connaître à un plus large public. Olivier et moi, nous sommes ravis ! Le succès de cette émission tient beaucoup à l’atmosphère conviviale entretenue par la bande d’invités récurrents qui vous entourent.

A-t-il été facile de créer cette alchimie ?

J’avoue, qu’au début, nous ne nous connaissions pas tous. On s’est découverts au fil des émissions, on a appris à se chambrer, à s’aimer, à s’apprivoiser, à connaître les petits défauts de chacun pour devenir, peu à peu, une sacrée bande de potes. Et cela se ressent forcément à l’écran. Les téléspectateurs sentent bien que nous sommes heureux de nous retrouver. Les vannes fusent naturellement, nous n’avons pas recours à des auteurs. Et si, en plus, chacun enrichit sa culture, pourquoi bouder son plaisir ?

<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi