Le Monde de Jamy (France 3) : Les inondations, première cause de catastrophe naturelle en France

·1 min de lecture

Redoutable Rhône

C’est le fleuve le plus puissant de France. En décembre 2003, durant deux semaines, le Rhône sèmera la désolation, de Lyon à la Camargue. Face à un débit multiplié par six avec les intempéries, les digues de protection ont lâché. Champs inondés, villages évacués, habitants secourus par les airs, villes menacées… Une catastrophe inédite depuis cent cinquante ans. Aucune pertes humaines à déplorer, mais 1 milliard d’euros de dégâts. Depuis, les travaux de rehaussement des ouvrages se poursuivent.

La France vulnérable

Le pays compte 100 000 cours d’eau environ, qui exposent un Français sur quatre au risque d’inondation, première cause de catastrophe naturelle. Chaque année, à l’automne, le pourtour méditerranéen est sujet à des crues éclair, plus ou moins dévastatrices, parfois meurtrières. On se souvient, en octobre 2020, de l’horreur qui a frappé les vallées de la Vésubie, la Roya et la Tinée, dans l’arrière-pays niçois. Le réchauffement climatique favorise la multiplication et la violence de ces épisodes.

Paris et le scénario catastrophe

Le bassin parisien, c’est 12 millions d’habitants, 20% de la population française et un tiers de l’économie nationale. La grande crue de 1910 est encore dans toutes les mémoires. La Seine était montée à 8,62 mètres. La question n’est pas de savoir, aujourd’hui, si une nouvelle catastrophe menace, mais quand elle arrivera et quelles mesures sont prévues pour y faire face... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles