"Il y a un monde fou" : certaines stations de ski nordiques affichent complet

·1 min de lecture

"Il y a un monde fou, je n'en reviens pas." Yves "n'en revient pas", cet habitant de la vallée près du plateau de Beille, en Ariège, où se situe la plus grosse station de ski nordique des Pyrénées, pensait pouvoir profiter du calme de la montagne. Mais c'est tout l'inverse. Alors que le Conseil de défense a décidé mercredi de ne pas rouvrir les remontées mécaniques dans les stations de skis, certains sites spécialisés dans le ski nordique battent des records de fréquentations depuis le début de la saison, comme ici. 

>> EN DIRECT - Suivez l'évolution de la situation jeudi 21 janvier

"C'était un truc de dingue"

"Je suis venu mercredi dernier, il y avait du monde comme ça, c'était un truc de dingue", abonde-t-il au micro d'Europe 1. Parmi ces nouveaux adeptes du ski de fond, Régine. Habituée du ski alpin, cette cinquantenaire n'a pas hésité a changé de discipline pour profiter de la neige. "C'est beaucoup plus sportif que ce que je pensais, se retrouver débutante à plus de 50 ans, ce n'est pas simple." Et pourtant, de nombreux français ont troqué la location des skis alpins pour des raquettes et des skis de randonnée. 

>> LIRE AUSSI -Coronavirus : "La montagne française est la grande sacrifiée au niveau économique"

Rouvrir pour réguler les flux de skieurs

À tel point que cette affluence est devenue difficile à gérer pour Georges Vigneau, le directeur de la station. Il appelle donc le gouvernement à rouvrir les remontées mécaniques pour répartir tous ces clients. &qu...


Lire la suite sur Europe1