"Le monde entier l'a encouragé et a prié pour lui" : le soulagement des familles des enfants sauvés de la grotte inondée en Thaïlande

franceinfo, Matthieu Mondoloni
Les 12 enfants qui sont sortis de la grotte inondée en Thaïlande n'ont pas encore pu revoir leurs familles. Mais pour celles-ci, l'heure est au soulagement après plus de deux semaines d'une très longue attente.

Après 18 jours passés dans le noir de la grotte de Tham Luang, en Thaïlande, les 12 enfants et leur entraîneur ont enfin été évacués, mardi 10 juillet. La fin de plus de deux semaines d'angoisse pour les familles. Assise derrière le comptoir de son petit magasin, Sarisane a les yeux rivés sur son téléphone portable. Elle regarde une vidéo de la grotte, où était coincé son neveu, Nose.

Un soulagement après une interminable attente

"C'est un endroit vraiment magnifique, confie-t-elle au micro de franceinfo. C'est pour ça que les Sangliers sauvages [surnom donné à l'équipe de football des enfants] adoraient s'y promener quand il ne pleuvait pas." Une fois que son neveu sera sorti de l'hôpital où il se repose, elle lui dira que "le monde entier l'a encouragée et a prié pour lui et ses camarades", "que tout le monde l'a attendu" et que "c'était une vraie torture pour sa famille".


À la télévision, les dernières informations sur l'état de santé des 12 enfants et de leur entraîneur tournent en boucle. Assis à une table, le grand-père de Night, l'un des premiers enfants sortis de la grotte par les plongeurs d'élite, tient dans ses mains une photo de son petit-fils. Le jeune garçon fêtait ses 16 ans le 23 juin, le jour où il s'est retrouvé coincé dans la grotte. "On avait fait un gâteau pour fêter ça, mais à 20 heures, il n'était toujours pas là. Un ami a dit que Night était rentré dans la grotte avec ses 11 copains pour fêter son (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi