"Le monde a assez souffert pour ne pas suivre les règles" : Rafael Nadal tacle Novak Djokovic

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Novak Djokovic jouera-t-il oui ou non l'Open d'Australie ? Cette question a priori secondaire pourrait se cantonner à l'aspect sportif sauf que dans ce cas précis, le politique entre en ligne de compte. Hostile à la vaccination contre le Covid-19 et ne souhaitant pas révéler son statut vaccinal, Novak Djokovic annonçait il y a deux jours avoir obtenu une exemption médicale pour se rendre en Australie et participer à l'Open d'Australie qui débute dans quelques jours.

Mais la situation est devenue ubuesque. Le numéro un du tennis mondial se retrouve détenu depuis jeudi 6 janvier au matin, dans un hôtel de Melbourne qui sert également de centre de rétention pour demandeurs d’asile. La raison? Son visa a été annulé alors que le sportif a "échoué à fournir les preuves appropriées" pour pouvoir entrer sur le territoire a fait savoir le ministre de la Santé, Greg Hunt. Le Serbe de 34 ans a pour sa part intenté un recours en justice contre cette décision, ce qui a repoussé l'échéance. Novak Djokovic ne sera pas expulsé avant lundi, date d’une nouvelle audience pour statuer sur sa situation.

À lire également

Novak Djokovic dézingué par le Premier ministre australien

De son côté, Rafael Nadal s'est lui-aussi exprimé sur le sujet. Dans un pre... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles