"Des moments uniques" : après 107 jours, il raconte sa traversée de l'Atlantique à la rame

·1 min de lecture

C'est un exploit qu'il peut savourer. Guirec Soudée a accompli la traversée de l'océan Atlantique à la rame après 107 jours d'aventure. Parti de la côte est des États-Unis le 15 juin dernier, le Breton de 29 ans a été accueilli en héros à Brest vendredi où il a raconté son expédition et toutes les mésaventures qu'il a connues à des centaines de spectateurs massés le long des pontons, dans le port de la ville. Sur une embarcation de 8 mètres de long, le navigateur explique qu'il a vécu tout ce que l'on peut imaginer, entre tempête, mer déchaînée, et retournement de l'embarcation.

"Des journées de 20 heures à la rame"

Guirec Soudée souligne d'abord que le début de son aventure était déjà compliqué. "J'ai commencé par deux semaines de courants contraires où je devais enchaîner parfois des journées de 20 heures, 18 heures de rame", affirme-t-il au micro d'Europe 1, avant qu'un premier danger ne survienne : "J'étais vraiment épuisé, et trois jours après, le bateau s'est retourné". Le navigateur n'était pas au bout de ses peines.

"Début septembre, j'étais à 380 milles de l'île d'Ouessant, en Bretagne, et je me suis retrouvé avec des vents contraires. J'ai mis 24 jours à revenir sur mon point GPS", ajoute Guirec Soudée. Le plus dur est alors arrivé pour le Breton, qui a eu tout le ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles