Les moments qui ont changé la vie de Karim Rissouli

Brut.
·1 min de lecture

Quand le salafisme a déchiré sa famille

On est en 1989, Karim Rissouli a 8 ans et part en vacances chez sa famille, au Maroc. "Sauf que ce qu'on ne savait pas en arrivant au Maroc avec ma sœur, c'est que l'un des frères de mon père avait basculé dans le salafisme, quelques mois plus tôt et qu'il avait commencé à gangréner ma famille", raconte le journaliste. Très vite, son père intervient. "Ça a été un schisme dans ma famille", se souvient-il. Si ce fut particulièrement traumatisant pour lui, il explique arriver à en "puiser une force et aussi une connaissance de cette idéologie-là dont on parle beaucoup aujourd'hui". "Comme quoi on peut se nourrir de tous les événements de sa vie et en faire une force quand on devient adulte", sourit-il.

Le scandale qui lui donne sa chance

En janvier 2006, alors jeune journaliste fraichement sorti d'école, Karim Rissouli travaille chez Europe 1 en tant que reporter. Jean-Pierre Elkabbach est le président d'Europe 1 et Nicolas Sarkozy, lui, est ministre de l'Intérieur. Alors à la recherche d'un chef de service pour Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi