Plus de la moitié des personnes LGBT ont déjà été agressées au cours de leur vie, selon une enquête

franceinfo
Les actes de violences physiques ont augmenté de 5% en un an, selon une enquête Ifop pour la Fondation Jasmin Roy-Sophie Desmarais, révélée lundi par franceinfo et Le Monde. Elle dresse aussi le profil des agresseurs.

Plus de la moitié des personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres (55%) ont subi une forme d'agression LGBTphobe au cours de leur vie. C'est ce que révèle une enquête Ifop* pour la fondation Jasmin Roy-Sophie Desmarais publiée lundi 13 mai et que franceinfo vous révèle en exclusivité avec Le Monde.

Le nombre de victimes a globalement faiblement augmenté en un an (2%), mais certains types d’agressions enregistrent une hausse significative. Les actes de violences physiques (gifles, coups, bousculades…) ont notamment progressé de cinq points. 7% des personnes LGBT interrogées disent en avoir été la cible au cours de l'année écoulée. Au total, 22% des personnes interrogées disent en avoir été l'objet au cours de leur vie.

Sept personnes LGBT sur dix ont mis en place des "stratégies d'invisibilité"

Près de sept personnes LGBT sur dix (68%) déclarent avoir mis en pratique des "stratégies d'invisibilité" dans leur vie quotidienne pour éviter des agressions. La proportion atteint 85% des personnes ayant été discriminées au moins une fois dans leur vie. Et si on ne considère que les LGBT agressées physiquement au cours des 12 derniers mois, neuf personnes interrogées sur dix (91%) avouent avoir adapté leur comportement quotidien.

Près des deux-tiers des personnes homosexuelles, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :

A lire aussi