Publicité

« La moitié des bénéficiaires a moins de 25 ans » : le cri d’alerte du président des Restos du cœur

À l’aube d’une nouvelle campagne de dons prévue entre le 3 et 5 mars dans les supermarchés et du traditionnel concert des Enfoirés ce vendredi soir, le président des Restos du cœur s’est exprimé sur la précarité en France. Patrice Douret, à la tête de l’association depuis 2021, explique dans Le Parisien que le nombre de personnes accueillies aux Restos du cœur a bondi de 22 % lors des « trois premiers mois » de la campagne d’hiver 2022-2023 par rapport à l’année dernière. Un chiffre qui grimpe même à « 30 % par endroits », selon Patrice Douret.

Au total, ce sont plus d’un million de personnes qui bénéficient aujourd’hui des services des Restos du Cœur, dont 160 000 nouveaux demandeurs. Et parmi eux, « la moitié a moins de 25 ans », s’alarme Patrice Douret. Les nourrissons de 0 à 3 ans sont également plus nombreux : 110 000 au début de la campagne, soit une hausse de 16 % sur un an.

Ils espèrent collecter 9 000 tonnes de denrées

Face à ces chiffres en constante hausse, le président de l’association dresse « un constat plus grave et plus rapide que ce qu’on avait connu lors de la crise de 2008. Laugmentation du nombre de bénéficiaires en trois ans va être atteinte en quelques mois à cause de l’augmentation du coût de la vie », explique-t-il.

À lire aussi « Les demandes d'aide ont augmenté de 6 % en un an », selon la présidente du Secours catholique

Pour venir en aide aux demandeurs, les Restos du cœur espèrent ainsi collecter 9 000 tonnes de denrées entre le 3 e...


Lire la suite sur LeJDD