Publicité

La moitié des étudiants de Sciences Po Paris sont-ils étrangers ?

Ces derniers mois, les tensions se sont intensifiées à Sciences Po Paris autour de la situation à Gaza. Derrière ce malaise, certains y voient la part grandissante des étrangers au sein de l’établissement. Avec la moitié de ses étudiants venant de l’étranger, représentant plus de 150 nationalités, Sciences Po Paris illustre son ambition de s’affirmer comme un établissement d'envergure mondiale.

À lire aussi Un inquiétant climat d'antisémitisme gagne Sciences Po Paris

Durant le mandat de Richard Descoings, à la tête de Sciences Po de 1996 à 2012, l'institution a embrassé une vision plus internationalisée de son enseignement, mettant l'accent sur son ouverture internationale au détriment d'une concentration sur la formation d'élites majoritairement françaises. Cette orientation vers l’international s'est manifestée par l'adoption de politiques d'admission et la création de programmes de bourses ciblant spécifiquement les étudiants venant de l'étranger. Parallèlement, l'encouragement des échanges internationaux a été un apport précieux pour la France.

Bien que cette diversité soit une source d'enrichissement, elle amène également à réfléchir sur la manière de concilier ouverture sur le monde et maintien de l'identité française. L'accueil de 50% d'étudiants venant de l'étranger présente des challenges significatifs. La question de l'intégration culturelle est centrale : les différences linguistiques et culturelles peuvent créer un fossé entre les étudiants internatio...


Lire la suite sur LeJDD