"Un mois de vacances en fait pour les gens aisés" : Pascal Praud désabusé par le télétravail

·1 min de lecture

Le débat interminable. Dans Les auditeurs ont la parole, sur les ondes de RTL ce mercredi 31 mars, Pascal Praud fait part d'un avis tranché sur le télétravail, plébiscité en période de confinement. Lorsqu'un anonyme lui fait savoir que, à la place d'Emmanuel Macron, il imposerait le télétravail obligatoire et un contrôle des déplacements, l'animateur prévoit un scénario catastrophe. "Ce qui est terrible, c'est que les gens qui sont les plus aisés, qu'est-ce qui va se passer vendredi ?", lance-t-il, "ils vont aller dans leur maison secondaire avec leurs enfants faire du télétravail et être en vacances pendant un mois. C'est ça qui va se passer. Donc ces gens-là, ça va être un mois de vacances." Les travailleurs les plus pauvres ne connaîtront pas la même chance, à en croire son analyse.

"En revanche, les gens qui ne sont pas aisés, les gens qui n'ont pas de maison de campagne ou de maison secondaire, ils vont rester. Et pour eux, ça va être l'enfer", poursuit Pascal Praud. "Et c'est ça qui est très compliqué dans ces mesures !" Toutes les spéculations ont été bonnes. Après avoir refusé une remise sous cloche en janvier 2021, Emmanuel Macron s'est résolu à y céder. Ce mercredi 31 mars, et comme annoncé dans une nouvelle allocution présidentielle, le chef de l'État a annoncé que les restrictions sanitaires déjà appliquées dans seize départements français depuis le 20 mars s'étendent cette fois sur l'ensemble du territoire. Le président de la République a annoncé la fermeture des (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Tu vas nous manquer », Élise Lucet salue le départ en retraite d’un ami
VIDÉO - "Brigitte Macron était contre la fermeture des écoles" : camouflet pour la Première dame
Brigitte Macron "un argument marketing" : Rachida Dati ne mâcherait pas ses mots sur la Première dame
Nordhal Lelandais, « sex-addict en recherche d’expériences » : l’effroyable expertise
Flashback - Caroline de Monaco : qui est l'amie qui l'a consolée à la mort de Stefano Casiraghi