"Le mois de septembre sera costaud" : Faustine Bollaert débarque sur RTL avec une nouvelle quotidienne à la rentrée

Le générique de
Le générique de "Ça commence aujourd'hui" sur France 2 le vendredi 9 février 2024. - France 2

RTL a annoncé, ce mardi 25 juin 2024, l'arrivée en quotidienne de l'animatrice de France 2 sur son antenne.

RTL bouleverse ses débuts de soirées. En prévision de la rentrée prochaine, la station du groupe M6 a recruté Faustine Bollaert. La présentatrice de "Ça commence aujourd'hui" hérite ainsi, dès le lundi 26 août 2024, d'une deuxième émission quotidienne basée, comme celle de France 2, sur du recueil de témoignages. Selon "Le Parisien", qui a révélé cette information confirmée par RTL, l'animatrice recevra des héros du quotidien, connus comme anonymes, pour raconter des changements de vie impromptus.

Faustine Bollaert de retour à la radio huit ans après France Bleu

"J'aimerais que l'émission s'appelle 'Héros'", a confié au journal francilien l'animatrice, qui s'installera au micro de la radio de Neuilly-sur-Seine en début de soirée. "Ce seront des gens ordinaires à qui sont arrivées des choses extraordinaires. Ce sera un tête-à-tête, sans expertise de psychologue, afin que mes invités puissent se livrer sur leurs histoires de vies", a-t-elle expliqué. "Je ne veux pas que l'attention soit sur moi, je suis une passeuse de lumière".

Interrogée sur la difficulté de mener deux quotidiennes de front, Faustine Bollaert, qui annonce également sa reconduction à la présentation de "Prodiges" sur la Deux en fin d'année et davantage de numéros de "La boîte à secrets" sur France 3, sait que "le mois de septembre sera costaud". "Mais ce nouveau rendez-vous aura une valeur ajoutée, avec une autre façon d'aller à la...

Lire la suite


À lire aussi

"'Jour J' s'arrête et la vie continue" : Après 15 ans sur RTL, Flavie Flament quitte la station
"Mélenchon au pouvoir, fini pour les juifs" : Après avoir provoqué la colère de Jean-Luc Mélenchon, BFMTV "présente ses excuses" à la suite de la diffusion d'un bandeau polémique
"Malheureusement, je me suis perdu" : Kendji Girac sort du silence pour la première fois depuis sa blessure par balle