Un mois avant le terme de sa grossesse, elle fait une découverte surréaliste sur son enfant à naître

Une Israëlienne, enceinte de huit mois, a découvert au cours d'un examen de routine, qu'elle portait l'enfant d'un autre couple. Cette femme avait eu recours à une fécondation in vitro au sein de l'hôpital Assuta de Rishon Lezion, une ville située au sud de Tel Aviv. Durant l'examen, les médecins se sont aperçus que le foetus n'avait aucun lien génétique avec la patiente ou avec son compagnon. Les médecins lui ont inséminé un embryon qui n'était pas le sien.

Le jour de l'insémination artificielle de cette femme, une quarantaine de couple a eu à la même procédure. Cet hôpital est pourtant spécialisé dans ces inséminations car il pratique 50% des fécondations in vitro dans le pays. Des tests génétiques sur les autres couples doivent être réalisés dans le cadre d'une enquête menée par la commission créée par le ministère de la Santé.

"Le cas en question à Rishon Lezion a été examiné hier soir. Des médecins expérimentés ont été mobilisés, et le cas a été immédiatement transmis au ministère de la Santé", a indiqué la direction d'Assuta.

Un incident rarissime

Pour déterminer l'origine du foetus et tenter de découvrir si l'embryon de ce couple a été inséminé à une autre femme, les recherches vont se concentrer sur tous les cas de personnes traitées le jour où les ovules de la femme ont été récupérés, fécondés, congelés et décongelés. "Lorsqu'on décongèle des embryons, il faut que deux personnes soient présentes. Il (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Adepte du complotisme, il perd la raison et s'en prend de façon horrible à sa famille
Jonathann Daval en couple avec un homme ? Sa mère sort du silence
Son bébé de 5 mois meurt dans des circonstances tragiques, elle s'effondre quelques heures plus tard
Un électricien vient chaque jour chez elle, ce qu'elle découvre sur la vidéosurveillance la bouleverse
TÉMOIGNAGE On nous a demandé de payer l'Ehpad de notre père qui a assassiné notre mère