Publicité

Quelques mois après la mort de sa mère, Julien Doré fait face à un nouveau deuil

Le lien indéfectible entre Julien Doré et sa grand-mère Aimée Prat a toujours été fort. Le chanteur rendait régulièrement visite à sa grand-mère, malgré sa vie retirée dans les Cévennes. Elle est décédée samedi 28 octobre 2023, rapporte Midi Libre. En mars 2021, Aimée Prat avait célébré son 100e anniversaire en compagnie de son petit-fils. L'occasion avait été marquée par une visite touchante à la maison de retraite Les Jardins de Saint-Hilaire, située à Saint-Hilaire-de-Brethmas dans le Gard. Cet événement avait mis en lumière l'affection mutuelle qui les unissait. Le cinquième album de Julien Doré, intitulé Aimée, portait le nom de sa grand-mère, un geste empreint de tendresse et de reconnaissance envers celle qui avait occupé une place spéciale dans sa vie. La relation privilégiée entre le chanteur et sa grand-mère Aimée était évidente pour tous ceux qui les connaissaient. Mais Aimée Prat n'était pas seulement une grand-mère aimante. Elle avait également mené une vie active en tant que militante syndicale. Ayant été veuve d'un mineur, elle s'était longtemps engagée sous la bannière de la CGT pour défendre les droits des femmes des mineurs décédées dans l'exercice de leur métier. Son héritage en tant que militante syndicale reste un témoignage de sa détermination à faire avancer les droits des travailleuses.

Tragiquement, quelques mois avant le décès d'Aimée Prat, le 29 mai 2023, Julien Doré avait annoncé la disparition de sa mère, Raymonde Doré, le jour de la fête des mères. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite