Un mois après l'incendie de Notre-Dame, où en sont l'enquête et les travaux ?

Il y a tout juste un mois, le 15 avril, Notre-Dame de Paris était ravagée par un incendie qui détruisait sa charpente et sa flèche. Un mois plus tard, quelle est l'avancée des travaux et de l'enquête?

Entourée d’échafaudages et recouverte d’une bâche blanche, Notre-Dame de Paris n’a plus le même visage depuis l’incendie qui a détruit sa charpenteil y a un mois jour pour jour. Le parvis de la cathédrale est toujours interdit au public, des CRS en bloquent l’accès afin de sécuriser tout le périmètre alentour.

Les voûtes, fragilisées par les chaleurs extrêmes et les grandes quantités d’eau utilisées pour venir à bout des flammes, sont surveillées 24 heures sur 24 par des capteurs. Pour l’heure, elles semblent stables. Cette phase de sécurisation et de consolidation doit encore durer trois mois au terme desquels un diagnostic pourra être établi sur l’état de santé du monument. Pour aider à la rénovation qui s’ensuivra, plus de 880 millions d’euros de promesses de dons ont été enregistrés à ce jour, et 38 millions ont déjà été collectés.

Un robot pour ramasser les débris

A l’intérieur de la cathédrale, un petit robot ramasse un par un les gravats qui sont étiquetés, répertoriés, inventoriés, numérotés et scannés. "C'est un scanner en trois dimensions, comme de l'imagerie... 

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :