Mohamed Bouhafsi répond à Eric Zemmour après son passage dans On est en direct : "Être français, ce n’est pas un prénom"

·1 min de lecture

"L’amour de la France, ce n’est pas un prénom sur un bout de papier, c’est un engagement quotidien et perpétuel." C’est par ces mots que Mohamed Bouhafsi a réagi au passage d’Eric Zemmour dans On est en direct, samedi 11 septembre. Alors qu’il n’est toujours pas officiellement candidat à la prochaine élection présidentielle, le polémiste a déclaré qu’il "interdirait les prénoms non-français" s’il était élu président de la République. "Si vous êtes président, un Français n’aura pas le droit d’appeler son fils Mohamed ?", lui a demandé Léa Salamé. "Non", a rétorqué celui dont l’arrêt de la collaboration sur CNews a été annoncé ce lundi matin. Des propos qui ne sont pas sans rappeler la fois où l’écrivain a reproché à Hapsatou Sy son prénom dans Les Terriens du dimanche.

Au lendemain de cette interview, Mohamed Bouhafsi a partagé un puissant message dans sa story Instagram. Le chroniqueur de C à vous a rendu hommage à plusieurs personnalités qui ont marqué et marquent encore aujourd’hui l’histoire de notre pays. "Ahmed Merabet a essayé d’arrêter les terroristes de Charlie Hebdo. Imad Ibn Ziaten est mort sous les balles d’un terroriste car militaire de l’armée française. Ouassini Bouarfa, soldat des commandos Kieffer qui ont libéré la France. Kaddour Benghabrit, recteur de la grande mosquée pendant la guerre, il a sauvé au moins 1732 juifs et résistants français. Zinedine Zidane et avec 21 autres copains, il nous a fait gagner la coupe du monde. Leïla Slimani fait rayonner notre culture (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Face à l'info : qui va remplacer Eric Zemmour sur CNews ?
Disney+ : comment changer le rythme de son abonnement ?
Clémence Castel, Sam, Arnaud, Teheiura... : des aventuriers-stars de Koh-Lanta réunis pour un "week-end de folie" (PHOTOS)
Familles nombreuses, la vie en XXL : Amandine Pellissard évoque ses deux fausses couches et son neuvième enfant, "déjà dans son coeur"
“Elle n’a rien dans la tête” : toujours remontée contre Nathalie Marquay, Geneviève de Fontenay n’envisage pas une réconciliation (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles