"Moduler les indemnités chômage en fonction de la conjoncture économique : une fausse bonne idée ?"

·1 min de lecture

Le Conseil d’analyse économique préconise de baisser les allocations-chômage durant les phases de bonne conjoncture pour inciter au retour à l'emploi. Florent Fruchot, responsable économie à République souveraine, estime que cette mesure inefficace remet en cause la logique même de l’assurance chômage et passe à côté de la source profonde du chômage.

Dans une note publiée le 12 janvier, le Conseil d’analyse économique a remis sur le devant de la scène une mesure visant à réformer l’assurance chômage : la modulation des indemnités en fonction de la conjoncture économique. La logique peut séduire de prime abord : les indemnités seraient généreuses durant les périodes difficiles où les offres d’emploi se font rares, et baisseraient durant les périodes où la conjoncture est plus dynamique. Mais comment distinguer les phases de bonne et de mauvaise conjoncture ? Sur quels critères ? Les auteurs proposent de se fonder sur le taux de chômage. Mais avec un taux qui n’est jamais retombé sous la barre des 8 % depuis la crise de 2008 (et qui flirte aujourd’hui avec les 10 %), la France a-t-elle connu récemment une période de bonne conjoncture économique ? Avec un chômage des jeunes à plus de 20 %, le nouveau système devra-t-il également moduler les indemnités en fonction de l’âge du bénéficiaire ?Au sein d’une même classe d’âge, le taux de chômage varie considérablement selon le niveau d’études : les indemnités seront-elles modulées en fonction des diplômes ? On le voit, la...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer