Ces modes de scrutins que vous ne connaissiez peut-être pas et qui auraient pu changer les résultats des précédentes élections présidentielles

Sylvain Bouveret
Pourquoi il est essentiel que la génération Y vote pour cette élection présidentielle

La campagne présidentielle française entre dans sa dernière ligne droite et d'ici quelques jours, 45 millions d'électeurs seront appelés aux urnes pour choisir leur nouveau président de la République, selon un processus électoral désormais bien rôdé: chaque électeur ne vote que pour un candidat; les deux candidats ayant réuni le plus de suffrages sont qualifiés pour le second tour; le candidat ayant recueilli le plus de voix au second tour est élu. Ce mode de scrutin dit majoritaire uninominal à deux tours qui fait partie du paysage politique hexagonal depuis de nombreuses années, est une évidence pour beaucoup d'électeurs. Cette manière d'élire le président de la République va-t-elle pourtant réellement de soi? Les chercheurs en choix social étudient ce problème depuis deux siècles et un groupe de chercheurs se penche depuis 2002 sur le cas de l'élection présidentielle française...

Lorsque l'électeur français dépose un bulletin dans l'urne, son choix est le reflet physique de ses préférences sur les candidats (et d'une éventuelle stratégie si l'électeur ne vote pas selon ses convictions sincères). C'est une manière particulièrement réductrice d'exprimer ses convictions politiques: contraint de ne donner qu'un seul nom, l'électeur doit mettre complètement de côté la diversité de ses opinions sur les autres candidats. Il existe pourtant des manières plus subtiles de procéder. Le vote par note est l'une de ces manières.

Noter les candidats au lieu de n'en choisir qu'un seul

Dans le vote par note, les électeurs ne se prononcent pas sur un seul candidat comme dans le scrutin uninominal mais évaluent tous les candidats une échelle prédéfinie. Il peut s'agir d'une note comprise en 0 et 20 comme à l'école, ou bien d'une note parmi (0,1,2) ou (-1,0,1), par exemple. On parle alors de scrutin multinominal. Le score de chaque candidat est la somme des notes accordées par l'ensemble des votants. Le gagnant est celui qui obtient le meilleur score. Un cas particulier du...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages