Mode : les maisons de haute couture tentent de s'adapter à la pandémie de Covid-19

Cette année, au Grand Palais à Paris, le défilé de mode de Chanel se prépare. À part quelques privilégiés, aucun invité n'est présent dans la salle, contrairement aux années précédentes. L'événement sera enregistré et retransmis sur une plateforme ; le digital assure une diffusion planétaire, sans risque sanitaire. "On sait, par expérience, que c'est plusieurs millions de personnes qui se connectent, soit sur le direct, soit dans les heures qui ont suivi la date de diffusion du défilé. On aura à peu près 200 millions de vues au bout d'une semaine", explique Bruno Pavlovsky, président de Chanel. Un film pour présenter une collection Une grande pression entoure donc la présentation des collections. Chez Dior, les tests antigéniques sont obligatoires pour approcher la créatrice. La maison de haute couture a décidé de diffuser un film à la place du traditionnel défilé. Dior a opté pour une vraie fiction de cinéma, à l'ambiance onirique. "Cette façon de travailler, c'est complètement nouveau car il y a le film à réussir, mais aussi, il faut bien montrer les vêtements", confie Maria Grazia Chiuri, directrice artistique des collections féminines Dior.