Mode d'emploi, financement, coulisses : tout comprendre à la future prime de 100 euros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi la mise en place d'une "indemnité inflation" de 100 euros pour faire face à la hausse des prix du carburant. Cette aide sera versée automatiquement à chaque Français gagnant moins de 2.000 euros nets par mois, qu'ils soient salariés, retraités, indépendants, étudiants, boursiers ou fiscalement autonomes. Les premiers paiements débuteront en décembre et s'étaleront jusqu'en février. Une option qui va dans le sens de Bercy, foncièrement opposée à l’idée d’une baisse de la fiscalité qui avait le défaut de concerner tout le monde, sans distinction de revenus. Mais avec ce "chèque inflation", ce sont tout de même 38 millions de Français qui sont concernés.

Le mode d'emploi de cette indemnité inflation

Cette somme va être directement versée sur leur compte en banque. Pour les salariés, par exemple, tout passera par l'employeur. Et pour les indépendants, via l'Urssaf. La prime est défiscalisée, donc aucun impôt ne sera prélevé dessus. Certaines entreprises s'emparent même du sujet, à l'image du patron des magasins carrefour, Alexandre Bompard, qui a annoncé qu'il doublerait cette "indemnité classe moyenne" auprès de 85.000 salariés.

LIRE AUSSI - "Indemnité inflation" : pourquoi le gouvernement a choisi cette option

La prime plutôt que le chèque carburant : les coulisses de la décision

Si l'exécutif a fait le choix de cette "indemnité inflation", c'est parce que la consigne d'Emmanuel Macron se résumait en trois mots : lisibilité, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles