Mode : Celine, Hedi Slimane et le nouveau monde

Par Gilles Denis
·1 min de lecture
Celine printemps été 2021
Celine printemps été 2021

L'indifférence n'est pas une émotion qui sied à Hedi Slimane. Ni à sa personne ni à ses projets : qu'il suscite l'adhésion ou le rejet, le directeur artistique de Celine demeure un des cerveaux de la mode, comprise comme industrie tout autant que culture. Il ne faut, dès lors, pas réduire aux contingences sanitaires son choix de ne pas défiler durant la semaine de la mode parisienne alors que d'autres géants du groupe LVMH (propriétaire de Celine), comme Dior et Vuitton, avaient opté pour de grands formats « phygitaux ».

Le systématisme Slimane

Celine printemps-été 2021 © © CELINEQue signifie, alors, sa décision de dévoiler hors calendrier son opus en le montrant online le 26 octobre 2020 ? L'homme qui a fait du show l'acmé de son système de mode effectue finalement une translation de son propos sans dévier de son axe. En lieu et place d'une scénographie live tenant du concert de rock et de la messe fashion, voici donc le stade Louis-II à Monaco filmé par un jour ensoleillé d'octobre. On trouve dans cette proposition une continuité avec le travail entamé par Slimane depuis près de vingt ans : obsession de la ligne ? architecturale, reprise ici par les marques des pistes de course logotisées ; intelligence des rites ? qu'ils s'expriment dans l'arène d'un concert ou dans celle d'un stade ; importance accordée au cadrage et au séquençage de l'image ? photographique ou, en l'occurrence, vidéo ; systématisation des attributs esthétiques qu'il s'est attribués et [...] Lire la suite