“Avec modération, bien sûr !” : Olivier Véran recadre Jean Castex en pleine dégustation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un gentil petit recadrage en règles. Le 23 septembre dernier, le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, visitaient la ville d'Autin (Saône-et-Loire) dans le cadre de la présentation du Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2022. Suite à l'intervention du chef du Gouvernement, les deux hommes ont croisé la route d'un groupe de retraités. Visiblement ravis de pouvoir échanger avec deux membres du Gouvernement, ces derniers leur ont proposé une dégustation de vin improvisée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Premier ministre ne s'est pas fait prier !

S'il a, dans un premier temps, tenté de refuser la "prune" et la "poire" proposées par les Franc-comtois à coups de "Non, non, c'est bon ! J'ai encore une journée de travail hein ! Je bosse, moi ! Je ne suis pas à la retraite encore", Jean Castex a fini par se laisser aller : "Je vous rappelle que je suis Gersois ! Avant de m'épuiser, il faut un moment !", s'est exclamé, hilare, le Premier ministre. Mais malheureusement pour lui, son collègue veillait au grain. Après avoir refusé un verre parce que "pour l'image, ça ne serait pas terrible", le ministre de la Santé s'est autorisé un petit coup d'autorité sur son chef. Lorsqu'un retraité a lancé "Et on va trinquer à vous tous !" au grand plaisir de Jean Castex, Olivier Véran n'a pas hésité à le remettre dans le droit chemin en répliquant : "Avec modération, bien sûr !" Qu'à cela ne tienne, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Nicolas Sarkozy tranchant : ce qu'il "n'aime pas" qu'on fasse à Éric Zemmour
Eric Zemmour au Parc des Princes : le polémiste se transforme subitement en supporter du PSG
"Lui et moi avons le même narcissisme" : les confidences déroutantes de Carla Bruni sur son couple
“Une déflagration” ! Pascal Praud, roi du teasing, évoque un sondage choc sur Eric Zemmour
“Elle ne le supportait pas” : quand Bernadette Chirac interdisait à Michel Drucker de saluer Dominique de Villepin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles