Ces modèles qui se font désirer : Tesla Roadster

·1 min de lecture
Ces modèles qui se font désirer : Tesla Roadster
![CDATA[]]

Il n’y a pas un jour où on ne parle pas de Tesla et de son fondateur excentrique Elon Musk. Si la marque américaine est surtout connue aujourd’hui pour ses Model S, Model 3 et autres Model X, c’est avec une barquette cousine de la Lotus Elise que l’aventure a commencé au milieu des années 2000. Le premier Tesla Roadster était en effet assemblé, entre autres, à Hethel, fief du constructeur fondé par un autre personnage haut en couleurs, Colin Chapman. Capable d’atteindre le 0 à 100 km/h en 3,7 secondes et disposant d’une autonomie de 400km, le Roadster sera vendu à 2 450 exemplaires dans plus de 30 pays jusqu’en 2012. Mais un héritier se faisait attendre.

Monts et merveilles

Tesla se devait de donner une descendance à son Roadster. La deuxième génération fut teasée une première fois en 2014 mais c’est trois ans plus tard qu’un prototype fut présenté au grand public. Nous sommes loin de la Lotus américaine présentée dix années auparavant. Le nouveau Roadster est une vraie GT 2+2 annonçant des chiffres pharaoniques. La vitesse de pointe est fixée à plus de 400 km/h pour une autonomie record de 1 000 kilomètres ! Mieux, dans une version rendant hommage au SpaceX et équipée de propulseurs à gaz froid, le Roadster est capable d’abattre le 0 à 100 km/h en… 1,1 seconde ! Le tarif annoncé est à la hauteur de la montée en gamme du modèle puisque le Roadster s’échangera à partir de 200 000 $.

Attente interminable

Mais depuis, l’enfant terrible se fait attendre. Lors de la présentation du prototype en 2017, Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles