Ce modèle revient en électrique et... Made in China

Dix ans après l’arrêt de la production du Freelander, Jaguar Land Rover (JLR) marque un tournant en relançant ce SUV emblématique sous forme de véhicule électrique. En collaboration avec Chery Automobile, JLR annonce non seulement une renaissance de ce modèle, mais également une incursion stratégique sur le marché chinois des véhicules électriques, en plein essor.

Une collaboration Sino-Britannique pour un présent électrique

L’annonce de la renaissance du Freelander a été faite dans un communiqué conjoint de JLR et Chery Automobile et relayée par Automotive News Europe, soulignant la signature d’une lettre d’intention pour la production d’une nouvelle gamme de véhicules électriques sous la marque Freelander. Cette collaboration n’est pas nouvelle; en effet, les deux entreprises ont formé une coentreprise, CJLR, depuis 2012. CJLR, détenue à parts égales, tirera parti des installations de production et des composants de Chery, situés à Changshu, pour la fabrication de ce nouveau modèle. La décision de relancer le Freelander en tant que véhicule électrique n’est pas fortuite. Elle s’inscrit dans une stratégie globale visant à conquérir le marché chinois, le plus grand marché automobile au monde. Les consommateurs chinois manifestent un intérêt croissant pour les véhicules électriques, en partie grâce à des entreprises locales comme BYD et Great Wal. JLR, en partenariat avec Chery, vise à capter cette clientèle en offrant un SUV qui combine le prestige de la marque Freelander avec les avantages d’un véhicule électrique moderne. Ce modèle plaira-t-il aux clients chinois ? Là est toute la question, car si le Freelander a plutôt était...Lire la suite sur Autoplus