Mobilisations contre le racisme : ils manifestent pour la première fois

Un silence de huit minutes et 46 secondes : c'est le temps interminable de l'agonie de George Floyd, mort étouffé sous le genou d'un policier américain. A Paris (Île-de-France), comme dans de nombreuses villes de France, de nouveaux rassemblements se sont tenus pour protester contre le racisme et les violences policières. Un appel national pour une prise de conscience. "Le racisme, ça ne se voit pas, ça se vit. Et souvent, ça passe inaperçu", témoigne une manifestante."Ce n'est pas normal"Pour beaucoup de participants, c'est leur toute première manifestation."Je me suis rendue compte qu'en étant blanche, c'est une question que je ne me suis jamais posée. Depuis que je suis petite, on m'a toujours dit d'appeler la police si j'étais en danger. Mais j'ai vu que ce n'était pas pareil pour tout le monde, et ce n'est pas normal...", de désole une jeune femme.