"Mobilisation partielle" en Russie: le fils du porte-parole du Kremlin déserteur?

Appelé à se rendre à un bureau militaire, Nikolai Peskov, le fils du porte-parole du Kremlin, aurait laissé entendre qu'il ne se laisserait pas enrôler dans l'armée.