La mobilisation d'avions civils par l'armée américaine, un dispositif ancien peu utilisé

·2 min de lecture
Un avion de United Airlines, le 2 mars 2021 à l'aéroport international de Dulles, aux Etats-Unis

Le dispositif qui permet actuellement à l'armée américaine d'utiliser des avions de ligne pour évacuer les personnes fuyant l'Afghanistan, n'avait été utilisé que deux fois auparavant depuis sa création en 1951: en 1990-1991 pendant la guerre du Golfe et en 2003 durant l'invasion de l'Irak.

La flotte aérienne de réserve civile (Civil Reserve Air Fleet ou CRAF) permet au ministère de la Défense d'avoir recours aux avions des compagnies aériennes privées lorsque les capacités de la flotte militaire sont insuffisantes.

C'est "un programme coopératif et volontaire" impliquant le ministère des Transports, le ministère de la Défense et l'industrie des transporteurs aériens civils américains "dans un partenariat destiné à augmenter la capacité des avions du ministère de la Défense lors d'une crise liée à la défense nationale", explique le ministère des Transports.

Les transporteurs aériens ont signé des accords contractuels avec le gouvernement. "En retour", ils ont "la préférence pour le transport commercial de fret et de passagers en temps de paix" pour le ministère de la Défense.

Tous les participants au CRAF doivent donc être des transporteurs américains pleinement certifiés par la Federal Aviation Administration (FAA, autorités aériennes américaines).

La première activation de ce dispositif, créé le 15 décembre 1951, a eu lieu lors de l'opération "Tempête du désert", entre le 18 août 1990 et le 24 mai 1991.

Dans un premier temps, en août 1990, le Pentagone avait réquisitionné 38 avions de ligne appartenant à 16 compagnies pour le transport de troupes et de matériels.

Puis, en janvier 1991, le secrétaire à la Défense de l'époque, Dick Cheney, avait annoncé la réquisition d'avions supplémentaires pour accroître les capacités de transport de matériel et d'équipements vers le Golfe.

Au total, 181 appareils, appartenant à 20 compagnies aériennes, avaient alors pu être réquisitionnés.

Le deuxième recours remonte au 8 février 2003 lorsque le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld avait demandé à 22 compagnies aériennes de mettre à disposition 47 avions de ligne et 31 avions cargo pour le transport de passagers et d'équipements militaires.

Cette réquisition s'était déroulée dans le cadre de l'"Opération Liberté irakienne".

Annoncée dimanche, la nouvelle "activation" de cette réserve d'avions civils doit cette fois permettre "aux avions de l'armée de se concentrer sur les opérations à Kaboul", a indiqué le Pentagone.

Au total, 18 avions sont mobilisés, des compagnies American Airlines, Atlas Air, Delta Air Lines, Omni Air, Hawaiian Airlines, et United Airlines, pour évacuer des personnes fuyant l'Afghanistan.

Le ministère de la Défense et le ministère du Commerce avaient officiellement créé le CRAF il y a près de 70 ans, s'appuyant sur l'expérience du pont aérien de Berlin quelques années plus tôt, dans lesquelles des avions commerciaux avaient été utilisés de manière ad hoc.

Dt/vmt/cjc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles