Mobilisation des chasseurs : "La culture rurale est attaquée", assure Régis Hargues

·1 min de lecture

Des milliers de chasseurs sont attendus dans les rues ce samedi pour manifester afin de défendre les chasses traditionnelles des oiseaux, alors que certaines d'entre elles ont été jugées illégales par le Conseil d'État. "Ce que nous dénonçons, ce sont ces attaques sur notre mode de vie, sur notre culture", explique Régis Hargues, directeur de la Fédération des chasseurs des Landes. 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

Avec plus d'un million de pratiquants sur tout le territoire, la chasse reste une pratique populaire dans l'Hexagone mais attise les tensions ces dernières années entre ruraux et urbains, écologistes et défendeurs des traditions. "Il faut sauver cette saison mais également les saisons d'après", alerte le directeur de la Fédération des chasseurs des Landes. 

Les agriculteurs appelés à manifester

"Il n'est pas question de s'arrêter sur la saison qui arrive. Nous travaillons actuellement pour l'avenir et notamment pour les générations futures, que ce soit une nouvelle génération de chasseurs mais aussi de ruraux", explique-t-il. Car pour Régis Hargues, les attaques répétées contre la pratique de la chasse alimentent certains ressentiments des agriculteurs, déjà pointés du doigt par une partie de la population pour les conditions d'élevages des bêtes ou encore à cause de l'utilisation de pesticides dans leurs cultures. 

"C'est le monde agricole qui se sent insulté" souligne le directeur de la Fédération des chasseurs des Landes, avan...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles