Mme Claude : le témoignage fou de l'une de ses “filles” sur sa maison close

·1 min de lecture

Depuis le 2 avril 2021, Netflix propose à ses abonnés de découvrir ou redécouvrir le portrait de Madame Claude, de son vrai nom Fernande Grudet. Dans les années 60-70, elle a dirigé l'un des plus puissants et intouchables réseaux de prostituées de luxe à Paris. Jeudi 22 avril 2021, un de ses anciennes "filles" a pris la parole dans Morandini Live. Patricia Herszman avait été recrutée en 1975 à l'âge de 18 ans. "Pour moi, ça s'est très bien passé", a-t-elle révélé, en assurant qu'elle ne regrettait absolument pas cette période de sa vie. "J'adorais Madame Claude. Avant de la connaitre, je l'adorais déjà. Je commençais à entendre parler d'elle quand j'avais 10/12 ans", a confié Patricia Herszman, qui a écrit un livre Call-girl du tout-Paris (éd. Nouveau Monde).

L'ancienne protégée de Madame Claude a ensuite expliqué comment elle avait rejoint le réseau. "J'avais sympathisé avec le bras droit de Madame Claude, une jeune femme qui m'a vanté les mérites de cette activité, le train de vie qui va avec, les gens que l'on rencontrait... Je me suis décidée à dire 'oui', car on rencontrait des gens que je n'aurais peut-être jamais pu effleurer au cours du reste de ma vie", a-t-elle encore raconté. "Avec Claude, on avait notre libre arbitre. Elle nous demandait ce qui était OK pour nous et ce qui ne l'était pas", a précisé l'ancienne call-girl.

La "fille" de Madame Claude regrette de ne pas lui avoir dit "merci"

Concernant la rémunération, elle (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jean-Baptiste Maunier : la star des Choristes partage une tendre photo avec son fils
Les Marseillais : ce gros clash entre Maddy Burciaga et Marine El Himer à cause de Benjamin Samat
Louane : de quoi est mort son père quand elle avait 16 ans ?
Mélanie Da Cruz et son “bidon gras” : cette photo sans fard volontairement provoc' pour ses détracteurs
Cyril Hanouna : ce deuxième prénom insoupçonnable que lui ont donné ses parents