"20.000 euros par seconde": ce que sa victoire express contre Jordan Zebo a rapporté à Cédric Doumbé

C’est incontestablement les neuf secondes les plus rentables de sa vie. Samedi soir, lors du PFL Paris, Cédric Doumbé a "éteint" Jordan Zébo d’un KO monumental dès le début du premier round. Une victoire express et ô combien fructueuse au regard des révélations de la nouvelle star du MMA sur France Inter ce lundi matin.

Interrogé sur la somme empochée samedi soir, Doumbé n’a pas fait dans le mystère: "Pour un combat comme celui de samedi, je gagne pas loin de 200.000 euros. En kick-boxing, on pouvait diviser par deux. Et en MMA, je peux aller jusqu’au million, je peux devenir millionnaire (...) avec le tournoi à un million au PFL, ce que je n’aurai jamais pu faire en kick-boxing."

Environ 22.000 par seconde passée dans la cage

Presque 200.000 euros les neuf secondes, soit environ 22.000 euros par seconde passée dans la cage: les grands débuts de Doumbé au PFL s’avèrent donc très lucratifs. Au moment d’annoncer sa signature dans cette organisation en mai dernier, il avait d’ailleurs expliqué avoir choisi le PFL au détriment de l’UFC en partie pour des raisons financières.

Dans une vidéo, Doumbé avait en effet confié que l’UFC lui avait mis un "20+20" (20.000 dollars par combat + 20.000 dollars en cas de victoire) sur la table. Une somme dérisoire par rapport à ce que lui offre le PFL. "Financièrement parlant, je prends sept fois plus qu’à l’UFC. T’as fait un bac S ? T’as fait un bac STMG ? Fais le calcul", avait alors lancé Doumbé.

Doumbé pourrait ne pas combattre avant le début de la nouvelle saison régulière du PFL monde au printemps 2024, à moins que l'organisation ne lui programme prochainement un "superfight" hors-tournoi, comme face à Jordan Zébo samedi soir. En 2024, Cédric Doumbé partira en tout cas à la conquête de la ceinture au PFL. Pour cela, il devra a priori combattre (et s'imposer) deux fois lors de la saison régulière au printemps, pour finir dans le top 4 et obtenir son billet pour les demi-finales des playoffs. S'il signe alors deux nouvelles victoires de suite, il repartira avec un chèque d'un million de dollars.

Article original publié sur RMC Sport