MMA: Ciryl Gane, la métamorphose

En seulement quatre années, le Français Ciryl Gane est devenu la star du MMA dans l’Hexagone. Samedi 3 septembre, il sera tête d’affiche de la première soirée UFC à Paris, un événement attendu depuis longtemps par les fans de ce sport de combat. Rencontre.

Dans la salle d’entraînement, des gamins hauts comme trois pommes passent leur mois d’août à s’initier aux sports de combat. L’un d’entre eux s’approche pour saluer son idole. Ciryl Gane, visage radieux tend la main. Quatre années après ses débuts en MMA, il est désormais une star de la discipline.

Doux comme un agneau

« Il est très accessible. Il faut remercier ses parents qui lui ont donné une bonne éducation. Un combattant heureux est un combattant dangereux. Il y a beaucoup d’amour autour lui. C’est important dans la compétition. En quatre années, il n’y a eu aucun désaccord entre nous. Il est doux comme un agneau », témoigne son entraîneur Fernand Lopez, le plus réputé en France et patron de la MMA Factory.

« Aujourd’hui, je me pose la question de ce que je veux faire vraiment. Je me suis laissé porter. Maintenant il faut que je trouve des sources de motivation. Et le but, c’est cette ceinture mondiale des poids lourds en UFC qui est ma quête. Et pas forcément face à Francis Ngannou », avance Ciryl Gane.

« J’ai toujours pris les défis à bras le corps »


Lire la suite sur RFI