Mitterrand en troisième position des présidents les plus appréciés

·2 min de lecture
François Mitterrand, le 21 novembre 1990 à Paris - Daniel JANIN © 2019 AFP
François Mitterrand, le 21 novembre 1990 à Paris - Daniel JANIN © 2019 AFP

Quarante ans après son accession à l'Elysée, François Mitterrand n'arrive qu'en troisième position des présidents de la Ve République les plus appréciés des Français, mais se place en tête de classement chez les sympathisants de gauche, selon une étude Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès.

Selon cette étude publiée ce vendredi, Charles de Gaulle apparaît toujours comme "le président préféré", devançant Jacques Chirac (46% contre 42 %). L'homme du 10 mai 1981 émerge en troisième position (30%), devançant deux de ses prédécesseurs et trois de ses successeurs.

"Stratège" et "européen"

François Mitterrand, président de la République de 1981 à 1995, un record de longévité sous la Ve République, recueille toutefois un taux d'appréciation nettement plus important auprès des sympathisants de gauche où il arrive nettement en tête (58%).

"Plébiscité à gauche, il pâtit d'un rejet toujours épidermique à droite où seuls 6% des sympathisants le citent comme président apprécié", souligne la Fondation Jean-Jaurès dans un communiqué.

64% des Français associent à François Mitterrand, décédé en 1996, le terme "stratège", 58% le mot "socialiste" et 53% le terme "européen".

Table ronde

En termes de bilan, ce sont les avancées sociales décidées au lendemain de son élection qui recueillent une majorité de citations, avec en tête la 5e semaine de congés payés (52%) et la retraite à 60 ans (51%).

La "mitterrandie" se retrouvera dimanche au Creusot autour d'une table ronde sur le thème "Mitterrand, le récit d'une vie et d'une élection". Sont notamment annoncés Anne Hidalgo, Bernard Cazeneuve, Pierre Joxe, Edith Cresson, Jean Glavany, Lionel Jospin et Gilbert Mitterrand.

Lundi, le Parti socialiste célèbrera "l'esprit du 10 Mai" à l'occasion d'une soirée "81-21: Réveillons l'espoir!" organisée au siège du parti, qui sera clôturée par le Premier secrétaire du PS Olivier Faure.

L'étude a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 7 avril auprès d'un échantillon de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Article original publié sur BFMTV.com