Mitsubishi Motors accuse une perte trimestrielle due au coronavirus

·1 min de lecture
MITSUBISHI MOTORS ACCUSE UNE PERTE TRIMESTRIELLE DUE AU CORONAVIRUS
MITSUBISHI MOTORS ACCUSE UNE PERTE TRIMESTRIELLE DUE AU CORONAVIRUS

TOKYO (Reuters) - Mitsubishi Motors Corp a fait état mercredi d'une perte opérationnelle de 29,3 milliards de yen (239,3 millions d'euros) pour le trimestre clos fin septembre, contre un bénéfice de 6,3 milliards de yen l'an passé, l'épidémie de coronavirus ayant considérablement affecté ses ventes.

Le fabricant du SUV Outlander, membre de l'alliance entre Renault et Nissan, va réduire ses effectifs ainsi que ses capacités de production et fermera ses concessions non rentables dans le but de diminuer les coûts fixes de 20% durant les deux prochaines années.

Le sixième constructeur automobile japonais a réaffirmé sa prévision d'une perte opérationnelle de 140 milliards de yen pour l'ensemble de l'exercice. Les analystes interrogés par Refinitiv tablent en moyenne sur une perte annuelle de 115,2 milliards de yen.

Mitsubishi prévoit aussi de réduire sa présence en Europe et en Amérique du Nord pour se concentrer sur son marché asiatique afin de renouer avec un bénéfice opérationnel annuel de 50 milliards de yen d'ici 2023.

(Tim Kelly, version française Olivier Cherfan, édité par Blandine Hénault)