Le républicain Mitch McConnell inflige un revers aux Américains dans le besoin

·2 min de lecture

Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat américain, a porté, mercredi, un coup probablement fatal à la hausse de l'aide aux particuliers votée au Congrès pour compenser les effets de la crise sanitaire.

La hausse d’une aide financière aux particuliers s’éloigne un peu plus. Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain, Mitch McConnell, a mis un frein, mercredi 30 décembre, à la tentative du président Donald Trump d'obtenir une aide aux particuliers revue à la hausse dans le cadre du plan de relance voté au Congrès pour compenser l'impact de la crise sanitaire.

S'exprimant devant les sénateurs, Mitch McConnell a déclaré qu'il n'était pas réaliste de penser que le Sénat pourrait rapidement adopter le projet de loi, voté en début de semaine par la Chambre des représentants, qui prévoit une aide directe aux Américains de 2 000 dollars contre 600 dollars initialement.

"Le Sénat ne se laissera pas intimider"

Résolument opposé à une hausse des chèques envoyés aux particuliers, McConnell, qui contrôle l'ordre du jour à la chambre haute du Congrès, a présenté un texte concurrent incluant une aide directe de 2 000 dollars, mais aussi des dispositions considérées comme inacceptables par les démocrates, lesquels pourraient donc s'opposer au texte.

Cette démarche apparaît comme un moyen quasi certain d'anéantir les efforts pour augmenter l'aide aux particuliers, alors qu'une nouvelle législature doit être intronisée dimanche.

L'ensemble budgétaire approuvé la semaine dernière par le Sénat, contrôlé par les républicains, et la Chambre des représentants, où les démocrates sont majoritaires, prévoit l'envoi d'un chèque de 600 dollars aux Américains.

Écartant une demande effectuée par Donald Trump lui-même, Mitch McConnell a déclaré que "le Sénat ne se laissera pas intimider pour se précipiter à mettre plus d'argent emprunté entre les mains des riches amis des démocrates qui n'ont pas besoin d'aide".

"Pathétiques"

Les démocrates ont répété que les chèques seront destinés aux Américains mis en grande difficulté par la crise sanitaire du coronavirus, qui a tué près de 340 000 personnes dans le pays. Mitch McConnell s'est plaint que l'aide ne soit pas ciblée en fonction des besoins.

Donald Trump a accentué ces derniers jours la pression, via Twitter, sur les principaux élus républicains, demandant mercredi matin "2 000 dollars aussi vite que possible". La veille, le président sortant avait qualifié de "pathétiques" les chefs de file républicains du Congrès.

Les parlementaires républicains ont globalement fait front au côté de Donald Trump au cours de ses quatre années de mandat tumultueuses, mais l'actuel locataire de la Maison Blanche reproche vertement aux élus de ne pas avoir appuyé jusqu'au bout ses accusations de fraude électorale.

Joe Biden, qui a remporté l'élection présidentielle du novembre, sera investi le 20 janvier.

Avec Reuters