Dans le Mississippi, le pasteur était un tueur

Un homme d’église derrière les barreaux. James Eric Crisp, âgé de 37 ans, s’est rendu à la police dans le Mississippi pour avouer un meurtre qu’il aurait commis il y a trois ans. Le «Daily Beast» raconte que ce pasteur a confié avoir tué sa victime avant de se débarrasser du corps, en 2019. A cette époque-là, a-t-il dit, il était accro à la drogue et aurait eu une altercation fatale avec sa victime de 48 ans, Roger Lord Taylor. Ce dernier avait été signalé disparu en mars par sa famille, après que son véhicule a été retrouvé vide. La chaîne locale WCBI rapportait à ce moment-là les propos de la fille de la victime. «C’est horrible de ne pas savoir, de ne pas savoir où il est, s’il va bien, s’il est vivant ou mort, ou si quelque chose lui est arrivé. C’est horrible», avait-elle déclaré. Elle avait également expliqué que son père souffrait de problèmes de santé qui auraient pu expliquer un possible accident ou un malaise. Le jour de sa disparition, l’homme qui vivait en Alabama s’était