Mission Racine, dune et architecture révolutionnaire : aux origines de La Grande-Motte

© ERIC BERACASSAT / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

C'est l'une des stations balnéaires très prisées du sud de la France. La Grande-Motte , située à une trentaine de kilomètres de Montpellier dans l'Hérault, attire chaque année nombre de touristes sur ses plages. Il s'agit d'une "ville nouvelle" créée en 1963 qui avait justement pour objectif d'attirer les vacanciers . Avant cette date, mis à part du sable et trois fermes, il n'y avait rien à cet endroit. Europe 1 a retracé l'histoire de cette commune atypique bordée par la Méditerranée .

La mission Racine pour rendre le littoral attractif

Dans les années 1950-1960, la France est en pleine période des Trente Glorieuses. Les Français partent de plus en plus en vacances, au soleil et au bord de la mer, mais le plus souvent sur le littoral espagnol. Ils boudent le sud de la France tout simplement parce qu'il n'y a pas d'infrastructures suffisantes pour les recevoir. Le gouvernement de l'époque met alors en place la mission Racine, qui a pour objectif de réfléchir et de faire sortir de terre six stations balnéaires.

Parmi elles, donc, La Grande-Motte. Mais il faut attendre dix ans pour que la commune devienne une ville à part entière. "En réalité, elle appartenait à la commune de Mauguio-Carnon, qui est de l'autre côté de l'étang de l'Or", explique William Serva, archiviste de la ville au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSIVacances : quelles sont les destinations prisées par les Français cet été ?

Son nom provient de celui d'une grande dune

L'archiviste souligne que la station...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles