Une mission de l'APF au Bénin en vue des législatives de 2023

À 7 mois des élections législatives au Bénin, la commission politique de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) a dépêché une mission d’information et de contact de trois jours à Cotonou. Cette mission a pour but d'évaluer si les conditions de pluralisme sont réunies pour le vote du 8 janvier 2023.

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan

La délégation, composée de trois parlementaires, dont deux anciens ministres des Affaires étrangères du Gabon et du Niger, a terminé sa mission, mercredi 25 mai. Mais rien n’a filtré.

Elle a notamment échangé avec le groupe des ambassadeurs des pays de la francophonie accrédité au Bénin et vu le président de l’Assemblée nationale. Elle a aussi rencontré les deux grands partis, soutiens du président Patrice Talon.

Côté opposition, il y a eu un rendez-vous avec les FCBE de Paul Hounkpè. L’ancien chef d’État était sur la liste des personnalités à voir mais il était à l’étranger. C’est donc Éric Houndete qui a assuré l'entretien.

Audit indépendant de la liste électorale

Selon nos informations, son parti n’est pas dans une logique de boycott, il tient à participer aux élections. M. Houndete a toutefois formulé quelques exigences comme la libération des prisonniers politiques et l’audit indépendant de la liste électorale.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles