« Mission impossible » : une série télé culte, bien avant les films

Par Fabrice Dupreuilh
·1 min de lecture
Mission : impossible
Mission : impossible

Vous avez moins de 20 ans ? Alors, pour vous, Mission impossible se résume à une franchise de cinéma dans laquelle un Tom Cruise déchaîné joue les musculeux espions insaisissables, multipliant acrobaties et cascades au gré de scénarios improbables. Mais si vous avez plus de 40 ans, alors, vous vous souviendrez peut-être que Mission impossible, c'est avant tout cette série ultraculte des années 1960 dont le générique débutait par une mèche qu'on allume et qui parcourt l'écran, sur l'un des thèmes musicaux phares de la télé signé Lalo Schifrin. Car, non, ce n'est pas dans une salle de cinéma, mais bien dans les salons des foyers français, sur la deuxième chaîne de l'ORTF (ah, ça y est, on a perdu les moins de 20 ans?), que cette fiction d'espionnage a entamé sa carrière en 1967. Votre mission, si vous l'acceptez, c'est désormais d'en découvrir l'intégralité des sept saisons, que Paramount Channel diffuse dès le 4 janvier. En version française uniquement, certes, mais dans une version remastérisée HD de toute beauté. N'ayez crainte, cette proposition ne s'autodétruira pas dans cinq secondes? Pourquoi la série a-t-elle à ce point marqué son ère pour déteindre sur les suivantes, jusqu'à réinventer son concept au cinéma de nos jours ?

Bonjour, Monsieur Phelps. Votre mission, si toutefois vous l'acceptez? » La plupart des épisodes de Mission impossible commencent de la même façon. Le chef du IMF (Impossible Mission Force) obtient le libellé de sa mission via un m [...] Lire la suite