Mission Impossible Protocole Fantôme (France 2) : Emmanuelle Béart, Léa Seydoux... les Français de la saga

Les Français qui s'imposent à Hollywood sont rares et encore plus dans des franchises à succès. Et pourtant, dès le premier film, la saga Mission Impossible a fait la part belle aux Français... même si ce n'est pas forcément pour leur donner le bon rôle. Tout commence en 1995 avec le casting de Jean Reno et Emmanuelle Béart pour le premier film, réalisé par Brian De Palma. Et pour l'ex compagne de Daniel Auteuil, le recrutement fut pour le moins... étrange. Le casting s'est déroulé dans une chambre d'hôtel où la comédienne a rencontré Brian De Palma et Tom Cruise. Pas d'explication ni la moindre feuille de dialogues à lire. Par contre, le réalisateur lui demande de... désarmer Tom Cruise ! Emmanuelle Béart raconte : "J'ai pris le flingue, je l'ai attrapé en trois secondes, je l'ai (Tom Cruise) plaqué contre le mur... et j'ai eu le rôle ! [...] C'était complètement délirant !"

⋙ Mission Impossible 5 - Rogue Nation (France 2) : quelles sont les cascades les plus folles réalisées par Tom Cruise ? (PHOTOS)

Si Emmanuelle Béart n'a pas donné suite à son aventure américaine, le film permit à Jean Reno de démarrer sa carrière internationale. Dans le premier Mission Impossible, Jean Réno et Emmanuelle Béart jouent des méchants : c'est aussi le cas de Léa Seydoux dans le quatrième volet de la saga, Mission Impossible Protocole Fantôme. La jeune femme y incarne un agent double qui n'hésite pas à se battre s'il le faut. Un rôle très physique qui lui permettra de faire ses preuves à Hollywood.

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Hollywood (Netflix) : y aura-t-il une saison 2 ?
Masques détruits : Roselyne Bachelot "pas du tout choquée", l'ex-ministre de la Santé balaye la polémique et soutient Olivier Véran
N'oubliez pas les paroles : Fini les rediffusions ! Nagui de retour ce lundi sur France 2 avec des numéros inédits
Angelina Jolie : "Jamais perdu sa grâce et son sourire"... Sa lettre déchirante à sa mère, décédée d'un cancer
Validé (Canal+) : pourquoi il faut absolument regarder la série de Franck Gastambide sur le rap