Mission Artemis I : la capsule Orion a frôlé la Lune

La face cachée de la Lune vue par le vaisseau Orion le 21 novembre 2022 à l'occasion de son survol le plus rapproché du satellite de la Terre au cours de la mission Artemis I.   - Credit:Nasa
La face cachée de la Lune vue par le vaisseau Orion le 21 novembre 2022 à l'occasion de son survol le plus rapproché du satellite de la Terre au cours de la mission Artemis I. - Credit:Nasa

Pour l'instant, c'est un sans-faute ! Après son spectaculaire lancement par la nouvelle mégafusée américaine Space Launch System (SLS), tôt mercredi dernier, la première mission du programme lunaire Artemis de la Nasa se déroule quasi parfaitement. De quoi faire de ses reports successifs un souvenir déjà lointain. Ce lundi, après cinq jours de voyage et quatre corrections de trajectoire, la capsule Orion a réalisé à 13 h 57 (heure de Paris) son plus proche survol de la Lune, à 130 kilomètres seulement de sa surface.

« La mission continue de se dérouler comme nous l'avions prévu, et les systèmes au sol, nos équipes opérationnelles et le vaisseau spatial Orion continuent de dépasser les attentes, et nous continuons à apprendre en cours de route sur ce nouveau vaisseau spatial dans l'espace lointain », a déclaré Mike Sarafin, chef de mission Artemis I, lors d'un briefing presse au soir du 21 novembre au Johnson Space Center.

Avant le survol, le vaisseau spatial était entré dans la sphère d'influence gravitationnelle de la Lune dimanche à 12 h 09 (heure de Paris) et une ultime correction de trajectoire avait été opérée durant la nuit (pour voir où se trouve la capsule Orion, c'est par ici). Bien sûr, aucun astronaute n'est encore à bord, mais l'agence spatiale américaine a permis au public d'embarquer dans cette aventure en proposant un suivi en direct de cette manœuvre cruciale impliquant une mise à feu du moteur du vaisseau autour de 13 h 44.

À LIRE AUSSIArtem [...] Lire la suite