Mission Alpha : amarrage à l'ISS réussi pour Thomas Pesquet et ses coéquipiers

À 400 kilomètres de la terre, une étape cruciale de la mission Alpha s'est jouée en fin de matinée, samedi 24 avril : l'amarrage à la station spatiale internationale. Il s'est joué au millimètre près, à 28 000 kilomètres/heure. Soulagés, les quatre astronautes, dont Thomas Pesquet se préparent désormais à rejoindre les équipages déjà présents à bord de la station spatiale, après toute une série de procédures, dont la vérification de l'étanchéité avec l'ISS. Une manœuvre d'amarrage très délicate La manœuvre de l'amarrage est minutieuse : "Cela se passe au millimètre, commente le journaliste France Télévisions Jean-Christophe Batteria, sur le plateau du 12/13 de France 3. Le sas par lequel Thomas Pesquet et ses compagnons vont passer fait 80 centimètres de diamètre. Ce sont les deux pièces d'une serrure qui doivent s'emboîter, et la vitesse d'approche doit être quasiment nulle."