Les missiles taïwanais efficaces contre les installations stratégiques chinoises

·1 min de lecture

Taïwan veut ressembler à un porc-épic. C’est la stratégie des officiers militaires de l’État insulaire qui veulent se protéger d’une potentielle invasion chinoise. Pour mener à bien cet objectif, Taipei a octroyé 14,2 milliards d’euros à son armée pour l’année 2022. Un budget record qui représente 2% du produit intérieur brut de l’île. Une partie de cette somme sera fléchée vers certaines entreprises taïwanaises afin qu’elles puissent massivement produire des missiles. Selon le quotidien Taiwan News, ces missiles de croisières baptisés Hsiung Feng IIE seraient particulièrement efficaces contre les infrastructures militaires chinoises.

Le logiciel de navigation de ces engins devrait être couplé avec un système GPS militaire partagé par l’armée américaine. Grâce aux données supplémentaires fournies par l’oncle Sam, les Hsiung Feng IIE pourront changer de trajectoire en plein vol. Une prouesse qui leur permettra d’éviter plus facilement les systèmes de défense et d’interception de la République populaire. De plus, les missiles de croisière taïwanais auront peu de chance de rater leur cible , puisque leur précision est estimée aux alentours des dix mètres.

>> À lire aussi - Taïwan avertit que la Chine pourrait neutraliser toutes ses défenses

“Les installations anti-aériennes et le site de lancement de missiles balistiques seront les principales cibles des Hsiung Feng IIE”, a confié au site Taiwan News, Chie Chung, un chercheur du centre stratégique National Policy Foundation. D’autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Conflit d'intérêt : 100 000 € d'amende requis contre Hubert de Boüard dans le classement de Saint-Emilion
Les moines voulaient mettre le feu aux antennes-relais
Les départements où le pass sanitaire pourrait être allégé, 5 placements alternatifs au Livret A... Le flash éco du jour
Covid-19 : Les Etats-Unis vont rouvrir leurs frontières uniquement aux voyageurs complètement vaccinés
Covid-19 : bientôt la vaccination pour les 5-11 ans ? Pfizer et BioNTech annoncent des résultats positifs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles